Note

J’ai commencé un album Google Photos pour regrouper à la fois les arnaques mais aussi des publicités dérangeantes (notamment sexuelles) ou juste drôles que j’ai pu rencontrer. Vous pouvez le parcourir librement pour voir l’étendu de ce qui permet à Instagram de gagner de l’argent pendant que vous naviguez gratuitement.

De l’argent gratuit versé directement

Celle-ci est assez simple à comprendre, pourtant elle circule beaucoup et est très rentable car difficile à tracer : différents comptes (souvent faux et récents, avec seulement quelques photos) proposent des revenus rapides moyennant un service simple :

  1. Encaisser de l’argent sur son compte perso
  2. Prendre une commission
  3. Verser le reste à la société
Quelques exemples de publicités concernées
Capture d'écran du 28 octobre 2019 promettant "De 500 à 3200 € en moins de 72h"
Capture d’écran du 28 octobre 2019 promettant "De 500 à 3200 € en moins de 72h"
Capture d'écran du 1 mars 2021 promettant 500 à 2000£ en 48h
Capture d’écran du 1 mars 2021 promettant 500 à 2000£ en 48h
Capture d'écran du 21 mars 2021, vidéo montrant des billets tombant sur une table, avec une légende demandant de passer en privé
Capture d’écran du 21 mars 2021, vidéo montrant des billets tombant sur une table, avec une légende demandant de passer en privé
Capture d'écran Instagram du 23 avril 2021 promettant un revenu en télétravail de 399 € en 2 jours
Capture d’écran Instagram du 23 avril 2021 promettant un revenu en télétravail de 399 € en 2 jours

La société en question est bien évidemment fictive (souvent en rapport avec de la location de voitures dans les cas que j’ai vus) et cette manipulation lui permettrait d’échapper certaines taxes, sans que je comprenne de quelles taxes il s’agit vu que les revenus finissent par apparaître sur leur compte…

Au-delà de la fraude impliquée par une telle méthode, l’arnaque est bien plus subtile : l’arnaqueur envoie en réalité un chèque par courrier à la victime, lui demande de l’encaisser et de verser l’argent dû (après commission) par virement.

Problème : le chèque est en bois, il peut donc apparaître sur le compte de la victime pendant quelques jours, le temps que la banque se rende compte qu’il n’y a pas de fonds pour faire le transfert. Pendant ce temps le virement a déjà été effectué et n’est lui pas annulable. L’argent est donc perdu.

Fun fact (ou pas)

J’ai été victime d’un chèque en blanc il y a quelques années en vendant mon MacBook Pro, l’argent est bien apparu sur mon compte pendant une semaine (il y a un délai légal de 10 jours pour que les banques échangent les fonds, votre banque vous avançant l’argent en attendant) puis a été retiré subitement une fois que le chèque a été refusé par la banque émettrice.
Malgré une plainte déposée, je n’ai à ce jour aucune nouvelle et ai donc perdu un ordinateur à 1300 €.

Des iPhones et PS5 à volonté

Sous prétexte de concours, des images d’iPhones ou autres gadgets (par exemple des PS5) sont affichées, demandant de commenter sur une publication (la faisant gagner en popularité, augmentant donc sa probabilité d’être vue par plus de monde) puis de passer par messages privés.

Sauf qu’il n’y a rien à gagner, et que les messages privés servent surtout à vous demander des informations personnelles comme votre numéro de carte bleue (pour financer l’envoi du "lot" qui n’existe pas).

Cette arnaque qui existe depuis un moment n’a pas l’air d’affoler Instagram qui continue à publier des publicités par centaines (je n’ai pas recompté les captures d’écran mais je pense qu’on en est à ce genre de volume) et laisse les comptes être créés à la pelle, certains utilisant carrément l’image de sociétés connues comme Apple, NRJ, Le Figaro ou RTL.

Quelques exemples utilisant des noms connus
Capture d'écran Instagram du 18 octobre 2019 utilisant le nom LeMonde.fr pour cette arnaque
Capture d’écran Instagram du 18 octobre 2019 utilisant le nom LeMonde.fr pour cette arnaque
Capture d'écran Instagram du 29 octobre 2019 utilisant le nom Lefigaro.fr pour cette arnaque
Capture d’écran Instagram du 29 octobre 2019 utilisant le nom Lefigaro.fr pour cette arnaque
Capture d'écran Instagram du 14 mai 2021 utilisant le nom NRJ Radio pour cette arnaque
Capture d’écran Instagram du 14 mai 2021 utilisant le nom NRJ Radio pour cette arnaque
Capture d'écran du 12 avril 2021 utilisant le nom RTL Radio France pour cette arnaque
Capture d’écran du 12 avril 2021 utilisant le nom RTL Radio France pour cette arnaque

Cette arnaque n’est pas nouvelle (mes premières captures d’écran datant de l’automne 2019) et continue de tourner sous différents formats.

Pourtant il suffit d’une simple recherche avec le mot-clé "concours" ou une variante pour trouver des dizaines de comptes à risque :

Capture d'écran Instagram du 26 avril 2021 présentant une liste de comptes de concours, la majorité correspondant au schéma de cette arnaque
Capture d’écran Instagram du 26 avril 2021 présentant une liste de comptes de concours, la majorité correspondant au schéma de cette arnaque

Voyager "moins cher" sans vendre ?

Je n’ai croisé que deux plateformes jusqu’ici, mais il en existe probablement d’autres, faites donc attention aux techniques utilisées pour les repérer !

Gagner sa vie en voyageant, être digital nomad grâce à des revenus passifs, qui dirait non, après tout ?

Capture d'écran Instagram du 9 avril 2021 pour "Travailler sans limite géographique" "Avec un téléphone"
Capture d’écran Instagram du 9 avril 2021 pour "Travailler sans limite géographique" "Avec un téléphone"

Un club privé

Comme on peut le voir sur The Hotel Site il faut absolument être parrainé pour s’inscrire.

Le site Travel Advantage demande également un code de parrainage pour créer un compte.

Quelques exemples de publicités pour ces plateformes
Capture d'écran du 21 février 2021 : publicité "Marketing de réseau" "Domaine du voyage"
Capture d’écran du 21 février 2021 : publicité "Marketing de réseau" "Domaine du voyage"
Capture d'écran du 5 mars 2021 : publicité pour un job qui consiste à "recommander un club de voyage privé"
Capture d’écran du 5 mars 2021 : publicité pour un job qui consiste à "recommander un club de voyage privé"

Vente pyramidale

Dans les deux cas le principe est le même : parler de la plateforme (quitte à publier des publicités à vos propres frais) pour récupérer une éventuelle commission.

Problème : l’inscription est payante, ce qui veut dire que vous n’êtes pas salarié ou VDI mais revendeur de la plateforme et que vos revenus dépendent de vos ventes. Vous ne vendez certes pas de voyages, mais des inscriptions comme celle que vous venez de payer.

La société qui gère le premier site, Leisure Loyalty, Inc., n’est d’ailleurs pas enregistrée comme une agence de voyage ni même avec une activité proche : il s’agit d’une entreprise de Services de Publicité et Marketing (Advertising & Marketing Services Industry) enregistrée.

Une formation… en trading ?

Et c’est là que la surprise apparaît : votre inscription (parfois avec différents prix et niveaux d’accès) sert à financer une formation… en trading, plus particulièrement au Forex. Je cherche toujours le rapport avec les voyages… si vous le trouvez merci de commenter ! 🙂

Capture d'écran du 1 mars 2021 pour la plateforme Travorium
Capture d’écran du 1 mars 2021 pour la plateforme Travorium

Travorium est d’ailleurs très explicite à ce sujet : ils ne vendent pas de voyage mais une formation au Forex qui permet de devenir « Travel Trader » !

Une société déclarée donc légale ?

Le principal argument des personnes diffusant ces publicités est que la société derrière la plateforme est déclarée au RCS, donc forcément légale.

Étant donné pour pour être enregistré au RCS il suffit d’une simple déclaration, sans autre contrôle sur l’activité en tant que telle, cet argument ne montre rien. Idem pour l’URSSAF : tant qu’il n’y a pas eu de contrôle, l’activité peut totalement être illégale puisque personne n’a vérifié qu’elle était légale, même si des cotisations sont payées.

Capture d'écran Instagram du 26 avril 2021 d'un message disant (à tort) qu'une société illégale ne peut avoir de numéro SIRET ou de siège social
Capture d’écran Instagram du 26 avril 2021 d’un message disant (à tort) qu’une société illégale ne peut avoir de numéro SIRET ou de siège social

Et surtout ces entreprises vous poussent à vous installer à votre compte pour une raison simple : vous n’êtes ainsi pas salariés, ils n’ont pas à payer de cotisation pour vous ni à vous déclarer. Elles peuvent vous traiter comme de simples fournisseurs, vous n’êtes donc aucunement couverts et devez payer vos propres cotisations tout en assumant le risque de ne plus rien toucher du jour au lendemain (la plateforme pouvant terminer votre contrat à n’importe quel moment sans prime de licenciement ni chômage).

Le Forex

Celles-ci sont un peu différentes vu qu’il ne s’agit pas complètement d’une arnaque, mais si vous avez suivi juste au-dessus vous allez comprendre pourquoi j’en parle.

Ces publicités sont illégales pour raison simple : la loi le dit clairement.

[…] interdiction de toute forme de communication à caractère promotionnel adressée directement ou indirectement par des prestataires de services d’investissement, par voie électronique (emailings, bannières publicitaires en ligne, radio, télévision, etc.), à destination des particuliers et portant sur des instruments financiers particulièrement difficiles à comprendre et potentiellement très risqués Source : Autorité des Marché Financiers

Qu’est-ce que le Forex ?

En version simplifiée, le Forex est une forme de trading de monnaies à haut risque.
En faire la promotion encourage donc les gens à prendre des risques financiers dont ils ne sont souvent pas informés. Et c’est encore pire quand il s’agit d’en faire sa source de revenu principale.


Rappel

Toutes ces arnaques sont illégales, les reproduire vous expose à des poursuites judiciaires.

Je condamne fermement ces comportements. En plus d’enregistrer des captures d’écran, la grande majorité des arnaques ont été signalées à Instagram (qui continue malheureusement à ne pas modérer efficacement).